Sans en connaître la date exacte, les origines de l'Orchestre d'Harmonie de Cluses se situent avant la révolution française. A cette époque, M. Ballaloud, originaire de Saint-Sigismond et qui introduisit dans la région l'horlogerie, eut l'idée de grouper en un corps les joueurs de flageolets et de clarinettes, ainsi que les ménétriers de son village. Bien vite, Cluses suivit l'exemple et une société musicale ne tarda pas à se former pour animer les fêtes locales. Pour toute subvention, elle ne recevait que quelques litres de vin du collecteur de la quinte.
Durant la période révolutionnaire, la musique resta organisée, mais elle ne se développa réellement que lorsqu'elle fut dirigée par Jacques Curt, l'oncle de François Curt.

En 1865, la Fanfare devient municipale, avant d'être dissoute en 1878 par le maire, pour n'avoir pas élu son président légalement.

Une société se reforme, « l'Indépendant Clusien », mais échoue et une nouvelle formation voit le jour en mai 1878 : « La Joyeuse ». Elle deviendra municipale en 1891.

Au début du siècle, M. Gralier forme de nombreux élèves au sein de l'école de musique, et la Fanfare prend alors une nouvelle dimension. Plusieurs directeurs se succèdent avec notamment M. Biord de 1927 à 1941 et M. Rubin jusqu'en 1956. Elle participe à de nombreuses animations et durant l'été elle se produit tous les jeudis sous la grenette. Durant plus de trente ans, c'est M. François Favre, également vice-président de la Fédération, qui préside l'association et grâce à lui l'Harmonie prend un nouvel essor aboutissant au recrutement d'un musicien professionnel pour la diriger : M. Porporato. Très vite, ce dernier se fixa comme objectif principal la formation des jeunes, et dix ans plus tard, en 1969, l'Harmonie de Cluses obtenait un premier prix en première division, première section au concours de Bourg-en-Bresse.

A son départ en 1983, l'Harmonie municipale fait confiance à la jeunesse et choisit pour assurer la direction un musicien de ses rangs : M. Jean-Pierre Daudin.

En 1985, le nom de l'association devient Orchestre d'Harmonie de Cluses, au lieu de « Harmonie Municipale de Cluses », et c'est la naissance du logo actuel.

De septembre 1986 jusqu'à septembre 1988 Léon DELZANT assure l'intérim pendant la maladie de JP DAUDIN qui nous quittera malheureusement en 1988.

Elle sera dirigée de 1988 à 2000 par Erick LAZZAROTTO avec qui l'orchestre évoluera vers des concerts à thèmes lui permettant d'associer de la danse, de la vidéo, du théâtre, etc...

Patrick MONTESSUIT dirige actuellement l'orchestre.

 

Extrait du livre de Gérald RICHARD, « Musiques en Faucigny, 164 ans de Passion» - 2000